Un record de chaleur qui date de 1938 a été pulvérisé par un écart de près de 5 degrés Celcius dimanche, à Québec.

Un texte d’Alain Rochefort

Le mercure a indiqué 29,6 degrés Celcius dans la capitale, au plus fort de cette journée ensoleillée. L’ancien record pour un 24 septembre était de 25,0 degrés Celcius, établi il y a près de 80 ans, selon Bruno Marquis d’Environnement Canada.

C’est la durée du phénomène actuelle qui impressionne toutefois le plus les météorologues.

« Sur l’ensemble du Québec, on s’approche de 4 degrés au-dessus des normales de saison pour la dernière quinzaine [de jours] », indique M. Marquis.

Le phénomène météorologique que connaît présentement le Québec se produit environ tous les 30 ans.

Et ça se poursuit !

Les Québécois sont d’ailleurs invités à ne pas ranger tout de suite leurs articles d’été, car des températures caniculaires seront de nouveau ressenties lundi et mardi.

« Ça va ressembler à ce que l’on a connu dimanche. Beaucoup de soleil, peu de nuages, avec un humidex qui va tourner autour de 35 à 38 degrés », prévoit M. Marquis.

Toute bonne chose a cependant une fin, puisque des températures plus fraîches s’installeront finalement sur Québec à compter de mercredi.

Plus d'articles

Commentaires