Retour

Un succès exceptionnel pour le nouveau pavillon Lassonde cet été 

Deux mois après l'ouverture du nouveau pavillon Pierre Lassonde, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) a enregistré un achalandage exceptionnel. Plus de 145 000 personnes ont visité le nouveau pavillon. Un succès qui permet de renouer avec l'été 2008 durant lequel 188 000 personnes avaient visité l'exposition Le Louvre à Québec.

Une fois l'adrénaline des dernières semaines passée, la directrice générale du MNBAQ, Line Ouellet, savoure ce succès.

« Lorsque nous sommes entrés tous ensemble dans le musée, ce sont les larmes que nous avons eues aux yeux et ce qui nous réjouit encore plus, c'est de voir que les Québécois eux aussi, ont eu cette grande émotion », affirme-t-elle. 

L'architecture conçue comme une oeuvre d'art vole pratiquement la vedette. Selon les commentaires recueillis, les visiteurs sont séduits par les lieux modernes en harmonie avec les expositions. L'abondance de lumière, l'escalier monumental sur trois étages ou l'escalier suspendu sont autant d'éléments qui retiennent l'attention.

Du côté des expositions, la galerie d'art inuit, La collection Brousseau. Ilippunga, est la plus visitée.

« Elle est exposée à la lumière du nord et les gens sont fascinés par l'imagination extraordinaire de ces artistes, puisque ce sont des oeuvres contemporaines » , affirme Line Ouellet.

Le pavillon central, encore populaire

Devant cette popularité, les visiteurs boudent-ils le pavillon central? La direction assure que non. L'oeuvre magistrale de Jean-Paul Riopelle, L'hommage à Rosa Luxemburg, contribue à maintenir un lien.

« Du coup, tout le monde veut voir L'hommage à Rosa, et comme elle fait 40 mètres de longueur, on est presque rendu au pavillon central », se réjouit Line Ouellet.

Au grand étonnement de la directrice, près de 30 % des visiteurs arrivent encore par le pavillon central. Quelques modifications ont même dû être apportées.

« On avait prévu une immense billetterie du côté du pavillon Lassonde, et on a dû augmenter la billetterie du côté du pavillon central; 30 % des visiteurs, ça commence à faire du monde » explique Mme Ouellet.

Le MNBAQ veut maintenir l'intérêt pour le musée et prévoit déjà une nouvelle exposition au pavillon Pierre Lassonde au début du mois d'octobre. 

Plus d'articles

Commentaires