La région de Québec comptera-t-elle un troisième ministre? Les noms de Sébastien Proulx et de Véronyque Tremblay circulent comme nouveaux venus potentiels au sein du cabinet de Philippe Couillard, qui présentera un remaniement ministériel jeudi matin.

À la veille de cette annonce, les députés étaient plutôt avares de commentaires dans les couloirs de l'Assemblée nationale.

« Je n'ai pas eu d'appel, je ne m'attends pas à en avoir non plus », a affirmé la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay. Téléphone à la main, elle a confié attendre plutôt des appels pour son anniversaire célébré aujourd'hui.

« Je viens juste d'être élue, ça fait à peine sept mois. Je suis très contente et j'apprends beaucoup », a ajouté la députée élue lors d'une élection complémentaire en juin dernier.

Des observateurs parient également sur une place au conseil des ministres pour le député de Jean-Talon, Sébastien Proulx, élu en même temps de Véronyque Tremblay. Il a été leader parlementaire adéquiste.

Sam Hamad, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et responsable de la région de la Capitale-Nationale, n'a pas voulu commenter les rumeurs qui lui donnent de nouvelles responsabilités. « C'est la prérogatoire (sic) du premier ministre, c'est lui qui décide, nous on est là pour servir les citoyens. »

Le maire Régis Labeaume a aussi choisi de réserver ses commentaires. « Je pense que le premier ministre est capable de faire son travail, on va réagir demain. »

L'opposition officielle à Québec quant à elle ne fonde pas beaucoup d'espoir sur le remaniement ministériel annoncé. Philippe Couillard présentera son nouveau cabinet jeudi, à 10 h.

En plus de Sam Hamad, la ville de Québec compte le ministre de l'Éducation François Blais, député de Charlesbourg.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine