Retour

Un week-end propice à l'autocueillette de la poire

La Ferme R. Giguère à Sainte-Famille, à l'île d'Orléans, est le seul verger de la région de Québec à offrir l'autocueillette de la poire cet automne. La poire étant offerte en quantité limitée, le verger est ouvert au public pour les deux prochains week-end.

Un texte de Marie-Audrey Houle

« Il y a 25 ans, j'ai décidé de faire un test avec les poires malgré nos conditions météorologiques parfois difficiles, explique Richard Giguère, propriétaire de la Ferme R. Giguère. J'ai été victime de mon succès. J'ai plus de 150 poiriers. Cette année, la production est encore meilleure avec la chaleur de l'été qui s'est poursuivie en septembre. »

Quatre variétés de poires sont cultivées au verger de la Ferme R. Giguère. La sucrée Anjou, qui est la variété la plus hâtive, n'est déjà plus disponible. La Bartlett et la Beauté Flamande, qui ont un goût similaires mais qui sont de grosseurs différentes, seront prêtes ce week-end. La Savignac sera disponible pour la semaine prochaine.

Plus de 2000 visiteurs sont attendus ce week-end alors que les conditions météorologiques seront idéales pour profiter du grand air. Environnement Canada prévoit des conditions variables sur la région de Québec avec des maximums de 12 et 14°C qui sont légèrement sous la normale de saison (15°C).

Dans la région de Québec, le Verger Pedneault de L'Isle-aux-Coudres offre habituellement l'autocueillette de la poire avec un choix de cinq variétés. Toutefois, il n'y aura pas d'autocueillette cette année, puisque la quantité de poires n'est suffisante que pour la mise en marché. Les amoureux de la pomme pourront toutefois y trouver leur compte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine