Un texte d' Olivier Lemieux

Philippe Boucher ne s'était pas gêné pour critiquer le travail des arbitres et la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) dans son ensemble au début du mois, après une défaite des Remparts contre les Sea Dogs de Saint-Jean. Cette sortie lui vaudra une amende de 5000 $.

Le Commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, a rencontré Philippe Boucher lundi après-midi. Dans un très court communiqué émis par la Ligue, la rencontre a été qualifiée de « constructive » et aurait permis aux deux parties d'avoir une discussion « franche ».

Le commissaire a tout de même imposé une amende de 5000 $ à l'organisation des Remparts pour des propos « inappropriés ».

Sortie en règle

Philippe Boucher n'avait pas ménagé les flèches le 8 novembre, dans la foulée d'une cuisante défaite de 7-3 de son équipe.

L'entraîneur-chef et directeur général des Remparts estimait alors que son club était « marqué au fer rouge » par les arbitres.

Boucher avait ajouté que la Ligue de hockey junior majeur valorisait les « beaux petits étudiants, bien habillés, polis, qui ont de bonnes notes ».

L'homme de hockey a qualifié ses propos de « mal choisis » quelques jours plus tard.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine