Retour

Une Américaine de 89 ans apprend le français à Québec

Une Américaine à la veille de célébrer son 90e anniversaire de naissance passe l'été à Québec afin d'apprendre le français.

Krishna Roy, qui maîtrise déjà quatre langues, est la doyenne de sa classe à l’école de français Edu-Inter.

« J'apprends le français seulement pour mon plaisir, parce j'ai rêvé qu'un jour je pourrais parler français couramment », explique celle qui vit à Washington.

Elle ne parlait pas français avant son arrivée à Québec, il y a quelques semaines seulement. Krishna Roy est maintenant capable d’avoir une conversation en français.

« J'aime beaucoup le français, parce que c'est une langue très belle, très musicale, une langue très poétique », souligne celle qui a été la première femme à avoir étudié à l’Université Princeton, où elle a complété un doctorat en démographie.

« Une étudiante exceptionnelle »

Ses professeurs ne sont pas surpris de sa performance en raison de son parcours hors du commun.

« Il y a une espèce de cliché qui existe, qu'à partir d'un certain âge, on n'a plus la capacité d'apprendre une nouvelle langue. C'est totalement faux! Il faut juste le courage d'aller au-devant de ça, et je pense que Krishna nous donne un merveilleux exemple », souligne le professeur titulaire Simon Trudeau.

Krishna Roy a travaillé toute sa vie comme démographe pour les Nations unies. Un travail qui l'a amenée à voyager dans de nombreux pays. Elle a toutefois un coup de coeur pour la ville de Québec.

« Les gens sont très gentils, très amicaux. Je suis très contente ici, je voudrais beaucoup revenir », termine-t-elle.

D’après un reportage de Nicole Germain

Plus d'articles