Une nouvelle « brigade d'eau » sillonne depuis quelques semaines les pistes cyclables de Québec pour sensibiliser les sportifs à leur consommation d'eau.

La brigade distribue gratuitement de l'eau aux cyclistes sur le corridor des Cheminots, le corridor du Littoral et sur la piste cyclable de la rivière Saint-Charles. Ils souhaitent inciter les sportifs à consommer l'eau du robinet plutôt que celle embouteillée.

« L'idée derrière la brigade est de faire réaliser aux citoyens de Québec qu'ils sont vraiment chanceux d'avoir une telle quantité d'eau gratuitement, mentionne Audrey Morin, chargée de projet pour l'Organisme des bassins versants de la Capitale. Un adulte utilise [dans ses activités quotidiennes] une moyenne de 300 litres d'eau par jour. »

En été, jusqu'à 98 % du débit de la rivière Saint-Charles peut être prélevé pour de l'eau potable. « Ça en laisse peu pour les écosystèmes », ajoute Audrey Morin.

« La qualité de l'eau des réseaux municipaux est très bonne », rappelle Antoine Thibault, chargé de projet pour l'Organisme. Selon lui, plusieurs citoyens hésitent encore à boire l'eau du robinet, malgré sa très bonne qualité.

Parmi les pratiques à considérer pour réduire sa consommation, l'organisme suggère de garder sa pelouse plus longue pour éviter qu'elle ne s'assèche. Elle incite aussi les citoyens à balayer leur entrée de garage plutôt que de l'arroser. Un boyau d'arrosage peut débiter jusqu'à 1000 litres d'eau à l'heure.

L'Organisme des bassins versants de la Capitale a pour mandat de détailler un plan directeur pour la gestion de l'eau et de le mettre en oeuvre sur le territoire du bassin hydrique en adoptant des pratiques de développement durable.

La Ville de Québec octroie 20 000 $ pour cette « brigade d'eau ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine