Retour

Une chance de faire reconnaître le pont de Québec lieu patrimonial

Les villes de Québec et de Lévis ont l'occasion de faire reconnaître la valeur patrimoniale du pont de Québec pour espérer le faire inscrire sur La liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ottawa vient de lancer un processus public pour solliciter des propositions de lieux patrimoniaux qui pourraient être soumis à l'organisation internationale.

« Le gouvernement du Canada cherche à actualiser sa liste indicative pour le patrimoine mondial. Cette liste consiste en un répertoire des lieux patrimoniaux naturels et culturels les plus susceptibles d'être inscrits à la Liste du patrimoine mondial », peut-on lire sur le site de Parcs Canada.

La conseillère et vice-présidente du comité exécutif à la Ville de Québec, Julie Lemieux, confirme réfléchir à la manière de proposer la candidature du pont presque centenaire.

Le cabinet du maire a déjà pris contact avec le spécialiste du pont Michel L'Hébreux pour préparer sa stratégie.

L'historien croit que le pont à « tout ce qu'il faut » pour faire partie de la liste sélecte de l'UNESCO. « Je pense qu'on ne réalise pas la valeur historique et patrimoniale du pont de Québec », affirme Michel L'Hébreux.

Il croit que l'intervention des maires pourrait favoriser une candidature du pont cantilever. « Si les maires qui sont les principaux personnages de ces deux villes là font la demande, bien ça a un poids un peu plus fort que si c'est les Chevaliers de Colomb », soutient-il.

Un argument pour son entretien

Depuis 2014, la Ville de Québec affirme vouloir faire inscrire le pont sur la liste du patrimoine mondial. Cette reconnaissance pourrait être un argument supplémentaire dans le débat sur l'entretien de la structure rouillée.

Les propositions seront examinées par le comité consultatif de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna.

Le groupe indépendant de spécialistes canadiens du patrimoine naturel et culturel fera ensuite ses recommandations sur les lieux patrimoniaux les plus susceptibles d'être classés sites du patrimoine mondial.

Les propositions doivent avoir été reçues par le gouvernement fédéral au plus tard le 27 janvier 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine