Retour

Une chute de 15% dans la construction non résidentielle à Québec

Les investissements dans la construction non résidentielle ont chuté de 15,3 % pour les six premiers mois de 2015 en comparaison avec l'année précédente dans la région. Selon l'agence de développement économique Québec International, il ne s'agit que d'un « retour du balancier qui se fait sans exagération ».

« Il ne faut pas oublier que 2014 avait été une année exceptionnelle », rappelle l'économiste principal Louis Gagnon.

De nombreux chantiers ont été complétés au début de 2015 dans la grande région de Québec et ça paraît dans les chiffres. Il y a, entre autres, le Costco et le Latulipe sur la rive sud, sans oublier le Centre Vidéotron qui ouvrira ses portes en septembre.

Parmi les différents secteurs, c'est le commercial qui enregistre la baisse d'investissements la plus marquée en 2015 avec 18,4 %. « Il y a eu quelques mauvaises nouvelles qui ont mis du plomb dans l'aile au secteur commercial en début d'année avec certaines fermetures », analyse Louis Gagnon.

Une note positive

Selon l'économiste, la baisse des investissements n'est pas un signe de morosité économique.

« Les chiffres qu'on avançait aujourd'hui sont en immobilisation, donc en briques et en mortier, précise Louis Gagnon. Il ne faut pas oublier qu'il y a des entreprises qui ont investi en formation, en matériel, en équipement et qui ne sont pas comptabilisées. »

Dans le secteur commercial, les rénovations et la modernisation annoncées pour les grands centres commerciaux, notamment les Galeries de la Capitale et Place Sainte-Foy, devraient permettre de terminer l'année 2015 sur une note plus positive.

Les investissements dans le non résidentiel pour la première moitié de 2015 ont atteint 490,5 millions de dollars, à peine 5 millions de dollars de moins que la moyenne des 5 dernières années.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine