Retour

Une dernière saison de course pour Denis Therrien

L'homme derrière le circuit de courses à pied de Québec et Lévis, Denis Therrien, enfilera son chapeau d'organisateur pour une dernière fois cette année. Le président-directeur général de Courir à Québec passe le flambeau après une vingtaine d'années à faire courir les foules.

« Je suis convaincu encore aujourd'hui de la décision que j'ai prise. Il était temps de penser un peu à ma santé et mes petits-enfants, mais j'ai l'impression de laisser tomber petit à petit un bébé que j'ai mis au monde », admet-il.

L'homme d'affaires a dû se départir de son entreprise en décembre dernier pour des raisons de santé, mais il s'est engagé à donner un coup de main aux nouveaux propriétaires, Gestev et Groupe Martin Boucher, pour la transition.

Les six épreuves du circuit seront de retour pour la 19e année de Courir à Québec. Le coup d'envoi de la saison sera donné ce week-end lors du Demi-marathon international Oasis de Lévis. Quelque 3000 coureurs et coureuses sont attendus.

Denis Therrien croit que les coureurs seront encore au rendez-vous, même s'il note une « stabilisation du nombre d'inscriptions ».

Un peu moins de 20 000 participants s'étaient inscrits aux différentes épreuves l'an dernier.

Une nouvelle vision?

Le président de Gestev, Patrice Drouin, était présent pour le lancement de la saison 2016 à la Baie de Beauport, lundi. Son équipe et celle de Courir à Québec joindront leurs forces cette année. Le gestionnaire souhaite d'abord jouer un rôle d'observateur.

« On va être sur le terrain à chaque évènement pour poser des questions aux participants. Plusieurs de nos employés participent aux courses. On va être actifs pour bien connaître les tenants et aboutissants de la course à pied. »

Patrice Drouin n'écarte pas certains changements pour les années à venir.

« On va regarder l'ensemble de l'oeuvre et ce qui était fait avant, la tendance, les nouveautés. Comment peut-on se démarquer pour augmenter la participation, mais aussi hausser le niveau de satisfaction?"

Patrice Drouin songe à ajouter de nouvelles disciplines au calendrier, comme les courses à obstacles et les courses hors-piste ou en montagne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine