Retour

Une entrepreneure propose une solution aux problèmes de congestion

Consciente des problèmes de circulation dans la région de Québec, la fondatrice de SeatsPlanet, Naïma Levert, a écrit une lettre au maire Régis Labeaume pour lui faire part de sa solution.

Un texte de Marie Maude Pontbriand

SeatsPlanet est une application que l'entrepreneure a développée pour faciliter le covoiturage. La Montréalaise est de passage à Québec cette semaine pour participer au Salon des affaires municipales du Québec afin de répandre sa bonne nouvelle auprès des représentants des villes québécoises

Naïma Levert a commencé à travailler sur son projet en février 2014, mais l'entreprise est officiellement lancé partout au Canada depuis le mois d'août.

« Le but, c'était de créer l'application de covoiturage la plus facile et la plus complète au monde. Il y a des fonctionnalités avancées qui permettent aux gens de vraiment se fier à ce système-là pour leur transport quotidien. »

Environ 400 personnes utilisent ses services jusqu'à présent et la majorité d'entre elles sont situées dans la région montréalaise.

Mme Levert souhaite maintenant gagner l'intérêt des gens de Québec qui se plaignent des sempiternels problèmes de congestion routière. Elle affirme être en mesure de régler le problème.

« On pourrait le faire si on mettait des voies de covoiturage, avec une campagne de promotion et notre technologie, ça se fait. » L'idée, c'est d'utiliser les voitures qui sont sur la route pour faire un réseau de transport.

Sélectionnée comme finaliste dans un concours international à Moscou, Naïma Levert n'a pas gagné le premier prix, mais elle a convaincu la capitale russe de lui confier un projet pilote. D'autres villes du monde sont aussi intéressées par SeatsPlanet, c'est le cas notamment d'Istanbul et de Barcelone, mais la femme d'affaires vise avant tout le Québec, son chez-soi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine