Retour

Une entreprise de Québec veut embaucher les personnes congédiées par Walmart

Une entreprise de Québec veut faire contrepoids à la décision de Wal-Mart qui a mis fin cette semaine à son programme d'intégration des personnes avec une déficience intellectuelle. Le Groupe TAQ promet d'embaucher toutes les personnes qui ont été congédiées.

Dans la région de la Capitale-Nationale, une vingtaine de personnes ont été touchées par la décision de Walmart. Dans Chaudière-Appalaches, ce sont plutôt 25 personnes.

Indigné par les façons de faire de l'entreprise américaine, le directeur général du Groupe TAQ affirme que les personnes avec une déficience intellectuelle « ne sont pas des citoyens de deuxième ordre ».

« J’ouvre les bras à tous ces travailleurs : devenez nos équipiers et venez contribuer au développement socio-économique dans le respect de votre différence », a déclaré Gariel Tremblay dans un communiqué.

D'après le site web du Groupe TAQ, 70 % des employés de l'entreprise sont aux prises avec des limitations fonctionnelles.

Le Groupe TAQ est une entreprise adaptée qui se spécialise depuis plus de 35 ans dans la sous-traitance manufacturière et la préparation postale. Il compte 260 employés.

Quant à Walmart, son vice-président des affaires corporatives Robert Nicol a fait une déclaration samedi pour assurer qu'il compte trouver d'autres façons de soutenir la formation professionnelle des personnes avec une déficience intellectuelle.

Plus d'articles