Retour

Une foule bien garnie pour Constellation francophone

Le parc de la Francophonie est passé par toute la gamme des émotions, samedi soir. Hommage à la langue française et à ceux qui la parlent au Canada, le spectacle Constellation francophone a remporté son pari de réunir les mélomanes au lendemain du concert de la fête nationale.

Animé par le couple de chanteurs Jean-François Breau et Marie-Ève Janvier, le concert est parvenu à combler les attentes des spectateurs qui formaient une foule bien garnie entre l’Assemblée nationale et le manège militaire.

« J’ai tout aimé, a lancé William Patry, un mélomane croisé à la fin du spectacle. Il y a eu un beau mélange et c’est ce mélange qui a fait la beauté de l’affaire! »

Et mélange, il y a effectivement eu. De la pop au hip hop, en passant par le rock et le country, une quinzaine d’artistes venus d’un peu partout au Canada ont livré des chansons généralement bien connues du public pendant près de deux heures.

Toujours énergique, l’indémodable Marjo a rapidement déplacé de l’air avec sa mythique chanson « J’lâche pas », entonnée dans les premières minutes du spectacle.

Accompagné de Mara Tremblay et d’Yves Lambert, le chanteur Paul Daraîche a ensuite entonné « Six heures moins quart », chanson bien connue du répertoire country québécois.

Autre moment fort de la soirée : la reprise par Marie-Josée Lord de la chanson « Le monde est stone » tirée de Starmania. La chanteuse d’opéra s’est même mérité les applaudissements du public pendant sa prestation.

Une surprise est également apparue avec le jeune rappeur Shawn Jobin, originaire de la Saskatchewan. Encore peu connu au Québec, sa livraison de « Danse ta vie » n’est pas passée inaperçue.

« Je ne comprends pas tous les mots, mais c’est vraiment agréable d’être ici, a affirmé un anglophone de Toronto qui assistait au spectacle. C’est une belle foule, tout le monde est très gentil, c’est une belle expérience et je suis vraiment content d’être ici. »

Constellation francophone se déroulait simultanément dans cinq autres villes canadiennes, samedi soir. Au total, 400 artistes étaient réunis sur les différentes scènes.

Ce spectacle a été créé pour rapprocher les Canadiens francophones à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine