Il sera possible d'observer Québec depuis une grande roue de près de 20 mètres installée au quai Paquet à Lévis en septembre. Une première expérience pour le maire Gilles Lehouillier qui veut offrir un produit inspiré des grandes places publiques parisiennes.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

Le projet pilote débutera le 8 septembre pour une période de 10 jours. Si l’expérience est concluante, la grande roue pourrait demeurer dans le secteur de la traverse plus longtemps les années suivantes.

« Est-ce que ça pourrait donner un produit d’appel intéressant? Vous êtes un touriste à Québec et vous vous dites ‘’ regardez ce qu’il y a de l’autre côté. La vue doit être extraordinaire ’’ », illustre le maire Gilles Lehouillier.

Lévis s’est entendue avec Beauce Carnaval pour ce premier test. « On est allé chercher un modèle quand même esthétiquement intéressant. Ça va être une très grosse. Parmi les plus grosses qu’on peut avoir sur le marché », explique le maire.

L’entreprise spécialisée dans la location d'attractions offrira l’une de ses nouvelles acquisitions pour l’occasion. « Elle est nouvelle, achetée en février, et elle a un système de lumière à la fine pointe de la technologie. C’est de toute beauté », assure Véronique Vallée de Beauce Carnaval.

Projet hôtelier

Le maire de Lévis affirme d’ailleurs avoir déjà des propositions pour la réalisation d'un projet d'hôtel près de la traverse.

Avec « ces magnifiques projets », il veut faire du secteur du quai Paquet un véritable attrait touristique et promet des retombées importantes particulièrement aux commerçants.

« Si tu as une centaine de chambres d’hôtel ici à la traverse dans du quatre étoiles, ce sont des gens qui sont là et qui consomment qui vont aller dans les cafés et sur les terrasses. Ça nous amène du monde » se réjouit Gilles Lehouillier.

Ce futur hôtel, les jets d'eau du quai Paquet, les pistes cyclables ainsi que l'ajout d'un lien mécanique pour relier la traverse au haut de la ville vont selon le maire faire de Lévis une destination touristique de choix.

Plus d'articles