Retour

Une nouvelle facture de 350 000 $ pour Saint-Augustin-de-Desmaures

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, accuse les conseillers municipaux d'être responsables d'une nouvelle facture de 350 000 $ que la Ville devra payer pour éponger sa part du déficit de l'agglomération de Québec.

Si la Ville défusionnée avait accepté la nouvelle entente sur le partage des frais d'agglomération l'hiver dernier, elle n'aurait pas eu à payer ce déficit, plaide le maire Sylvain Juneau. « On aurait eu une augmentation de quote-part raisonnable et prévisible, mais plus de déficit à payer. Donc, on se mettait à l'abri de toutes les surprises. »

L'agglomération de Québec enregistre un déficit de près de 8,6 millions de dollars en 2015, duquel Saint-Augustin doit absorber près de 350 000 $. En 2014, la municipalité a reçu une facture de 81 000 $.

Et le maire n'est pas rassuré pour les prochaines années en raison des grands projets prévus à Québec, comme la centrale de police de Lebourgneuf et l'usine de biométhanisation, ainsi que des déficits d'opération de l'amphithéâtre.

L'entente négociée par le maire Juneau avec le maire de Québec, Régis Labeaume, l'automne dernier mettait fin au partage du déficit, rappelle M. Juneau. Les conseillers issus de l'ancienne administration de Marcel Corriveau l'ont rejetée estimant qu'elle n'était pas à l'avantage des contribuables.

Démissions souhaitées

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures croit toujours que cette entente est la meilleure avenue pour la municipalité, qui a une « dette pharaonique » à rembourser.

Sylvain Juneau affirme que le maire de Québec est prêt à remettre l'entente sur la table, si les élus de Saint-Augustin le demandent. Mais il ne compte pas sur les conseillers actuels pour y parvenir. « Ils m'ont fait la démonstration qu'il y avait rien à faire », dénonce-t-il.

Il rêve de voir deux de ses opposants quitter leur poste et être remplacés par deux conseillers qui l'appuieraient, ce qui lui permettrait d'obtenir la majorité au conseil municipal. En mars, le maire s'était trouvé un premier allié, Raynald Brulotte, lors de l'élection partielle tenue dans le district du Lac.

Les prochaines élections municipales auront lieu en novembre 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine