Retour

Une nouvelle traverse piétonnière pour sécuriser le passage des aînés

Les personnes âgées qui habitent à la résidence Saint-Patrick, rue Salaberry à Québec, pourront bientôt traverser l'artère en toute sécurité grâce à un projet pilote annoncé par la Ville de Québec.

Cet automne, le trottoir sera élargi de deux mètres et les piétons qui souhaitent traverser pourront activer des feux stroboscopiques pour avertir les automobilistes de leurs intentions.

« On nous avait demandé lors de la dernière campagne électorale de faire en sorte que ce soit plus facile de traverser la rue, l’air de rien, ici ça passe vite », souligne le maire Régis Labeaume.

Environ 400 personnes âgées, dont de nombreuses à mobilité réduite, habitent cette résidence devant laquelle 9000 véhicules passent chaque jour.

Le directeur général de la résidence Saint-Patrick, Luc Debiens, avait demandé de meilleurs aménagements au conseil municipal il y a quelques semaines. Selon lui, ce n'était qu'une question de temps avant qu'un accident se produise.

« Nos résidents, la moitié n’entende pas ou ont de la misère à voir, ont une marchette, ont une canne. C’est très long et c’est dangereux », indique-t-il.

« La littérature, ce qu’elle nous dit, c’est que lorsqu’on a un système comme celui-là, qui apparaît uniquement au moment où c’est nécessaire, on a un meilleur respect des automobilistes des traverses piétonnes », explique le directeur du Service du transport à la Ville de Québec, Marc des Rivières.

Avec les informations de Jonathan Lavoie

Plus d'articles