Retour

Une pétition contre la voie réservée sur Laurentienne

Une pétition vient d'être lancée sur le site de l'Assemblée nationale demandant de rendre accessible à tous les automobilistes la nouvelle voie qui sera ajoutée sur l'autoroute Laurentienne sud.

Le projet annoncé par le nouveau ministre des Transports, Jacques Daoust, prévoit l'aménagement d'une voie réservée aux autobus, au covoiturage et aux véhicules électriques entre la rue de la Faune et le boulevard Louis-XIV, un plan qui avait été abandonné l'automne dernier.

La pétition initiée par une citoyenne est parrainée par le député caquiste de La Peltrie, Éric Caire, qui estime qu'une voie réservée n'est pas la solution aux problèmes de congestion dans le secteur.

« Quand on impose une voie réservée là où il n'y a pas d'autobus, là où il n'y a pas de voitures électriques, là où les besoins sont ailleurs, c'est ce qui me fait dire qu'on répond à des besoins imaginaires et non pas à des besoins réels de la population », lance le député.

La pétition fait aussi valoir qu'il y a déjà des voies réservées sur le boulevard Henri-Bourassa, un axe « complémentaire » à Laurentienne, et que l'autoroute est l'« une des artères les plus congestionnées » à Québec.

Éric Caire espère que la pression populaire fera reculer le gouvernement.

« Si tout le monde s'y met, si le maire Labeaume s'y met, nous on s'y met, que les citoyens s'y mettent à travers la pétition, peut-être que le gouvernement va réaliser que ce qui est nécessaire c'est l'élargissement de Laurentienne (sans voie réservée) pour contribuer à améliorer la fluidité du transport », soutient le député.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine