La bande cyclable qui sera aménagée de la 3e avenue dans Limoilou jusqu'au pied de l'escalier de la Chapelle ne fait pas que des heureux. L'installation visant à faciliter les déplacements des cyclistes vers le centre-ville inquiète des commerçants de la rue du Pont. Ils craignent de perdre des clients automobilistes puisque la rue deviendra majoritairement à sens unique.

Un texte de Marie Maude Pontbriand

La rue du Pont est une artère nord-sud utilisée par bon nombre d'automobilistes et de cyclistes pour se rendre au centre-ville. Cet été, la Ville de Québec compte donner un coup de pouce aux citoyens à vélo pour rendre leurs déplacements plus sécuritaires.

En plus de la bande cyclable, un dalot sera aménagé le long de l'escalier la Chapelle pour aider les cyclistes à monter leur vélo en Haute-Ville. Cette initiative fait partie de la Vision des déplacements à vélo des cinq prochaines années, dévoilée mardi.

« C'est le genre de ville qu'on veut se donner à vélo à Québec. Je pense que c'est un pas dans la bonne direction », affirme un cycliste, Alexandre Thibault.

Nouveau sens unique

Si l'aménagement plaît aux cyclistes, des automobilistes risquent d'être moins enthousiastes. La rue du Pont sera désormais à sens unique entre les rues Saint-Joseph et Prince-Édouard. Il sera donc impossible pour les voitures de l'emprunter pour se rendre dans Limoilou.

Julie Lemieux du comité exécutif de la Ville est bien consciente que ce changement « dérange un petit peu les gens sur le terrain ». La Ville dit faire un compromis en gardant le segment entre Charest et Saint-Joseph à double sens.

« Ça n'a pas été un sujet si simple que ça à aborder. Mais Saint-Roch est rendu là, la ville de Québec est rendue là, à avoir des accès plus directs comme ceux-là au centre-ville. »

Des commerçants inquiets

Des commerçants de la rue du Pont craignent pour leur part de perdre une clientèle d'automobilistes qui se plaignent déjà des problèmes de circulation dans le quartier, où ils doivent déjà composer avec plusieurs rues à sens unique.

Malgré les inquiétudes exprimées sur la rue du Pont, le président de la Société de développement commercial du centre-ville, Éric Courtemanche, est heureux de voir enfin une nouvelle voie cyclable dans Saint-Roch.

« Ils ont une crainte que la clientèle les oublie un peu, que les gens en automobile les oublient. Mais malheureusement, on ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs », dit-il en précisant que la SDC réclamait depuis longtemps de meilleures installations pour les cyclistes.

La bande cyclable devrait être aménagée pour la fin du mois de juin. Il s'agit d'un projet pilote, la Ville va réévaluer le tout à la fin de la belle saison pour déterminer si la bande temporaire deviendra permanente.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine