Retour

Une porcherie des Viandes biologiques de Charlevoix rasée par les flammes

Plus de 1000 porcs et porcelets ont péri, mercredi matin, lors d'un important incendie survenu dans une porcherie de l'entreprise Les Viandes biologiques de Charlevoix à Saint-Hilarion.

À l'arrivée des employés vers 6 h30, le bâtiment était déjà la proie des flammes.

« On a laissé flamber parce que c'était toxique », explique le copropriétaire de l'entreprise, Damien Girard, qui dit être sous le choc.

Les pompiers ont été appelés vers 7 h. Les services d’incendie de Saint-Hilarion, de Baie-Saint-Paul et des Éboulements ont combattu le brasier.

La porcherie, située sur le 4e rang Ouest, est le bâtiment principal de l'entreprise qui produit du porc biologique distribué partout au Québec. Environ 170 truies, destinées à la reproduction, ont aussi péri dans l'incendie.

Damien Girard devra donc trouver une solution de rechange pour continuer à vendre du porc biologique à ses clients. Des porcs matures, qui n'étaient pas dans la porcherie lors de l'incendie, permettront à l'entreprise de poursuivre sa production pour les cinq à six prochains mois.

Les assurances ont été contactées, mais la reconstruction sera longue, déplore M. Girard. Il estime qu'il faudra attendre un an et demi.

En attendant, il devra trouver un fournisseur de porc biologique pour continuer à vendre ses produits sur les tablettes de la province.

Sur le site de l'entreprise Les Viandes biologiques de Charlevoix, l'entreprise affirme avoir plus de 400 points de vente au Québec. Par semaine, le copropriétaire indique vendre ses produits, incluant le poulet, à environ 300 clients.

Le bâtiment est une perte totale. L'incendie a entraîné une panne d'électricité dans le secteur en début de journée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine