Retour

Une portion de l'autoroute Laurentienne sera élargie

Les automobilistes de Québec auront droit à un autre chantier d'envergure au cours des prochaines années. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) souhaite élargir à trois voies une portion de l'autoroute Laurentienne, en direction sud.

L'élargissement se fera entre la rue George-Muir et le boulevard Louis-XIV.

Les travaux seront effectués seulement en direction sud afin de permettre une meilleure circulation des résidents du secteur nord de la région de Québec vers le centre-ville. En direction nord, l'autoroute Laurentienne dispose déjà de trois voies jusqu'à la sortie Jean-Talon.

Le MTQ réaménagera aussi les bretelles d'entrée et de sortie de la rue de la Faune.

Un appel d'offres a été lancé le 12 août pour la réalisation des travaux. Cinq entreprises ont déposé des propositions, a fait savoir ce matin Guillaume Paradis, porte-parole du MTQ. Ce dernier se montre cependant avare de commentaires au sujet du projet.

Aucun échéancier n'est encore prévu pour les travaux, évalués à environ 10 millions de dollars.

Dans l'appel d'offres du MTQ, il est entre autres mentionné que la durée prévue du contrat sera de un à trois ans.

« Le MTQ, en temps et lieu, fera connaître les détails quant à la réalisation du chantier, mais aussi aux modifications de la circulation », a affirmé Guillaume Paradis.

L'entreprise retenue devra réaliser des relevés topographiques, la préparation des plans et devis de chaussée, de drainage, d'éclairage et de gestion de la circulation, entre autres.

La sélection de l'entreprise qui obtiendra le contrat pourrait prendre encore un certain temps, prévient Guillaume Paradis.

« C'est un exercice qui prend quelques semaines au minimum. En fonction de la compétitivité des offres, ça peut être un peu plus long », dit le porte-parole du MTQ.

Des maires applaudissent

Le maire de Québec a déclaré qu'il travaillait « depuis très longtemps » avec le ministère sur la question de cette troisième voie. Il explique même que lors de la rénovation du viaduc Soumande, ce dernier a été élargi pour permettre une voie supplémentaire.

« La question est de se demander comment améliorer la fluidité du trafic. On pense que l'avenir est à l'ajout de voie. »

La mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet, salue elle aussi le projet. Selon elle, il est grand temps de faire cet agrandissement avec l'explosion de la population de la Rive-Nord.

« Ça fait 14 ans que je vis à Lac-Beauport. Depuis plusieurs années, on le voit, ça congestionne, puis les dernières années, ça a vraiment augmenté », souligne la mairesse.

Des travaux dénoncés

L'Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec s'interroge sur la pertinence des travaux d'élargissement. Selon elle, les travaux d'infrastructures devraient plutôt être réalisés prioritairement sur des équipements de transport collectif.

L'organisme Accès transports viables dénonce aussi la décision du MTQ et souligne que le ministère reproduit des erreurs du passé. « Dépenser des fonds publics dans un projet d'élargissement d'une autoroute relève plus de la manie que de la réflexion », souligne le directeur général de l'organisation, Étienne Grandmont.

Plus d'articles

Commentaires