Retour

Une première manifestation timide anti-G7 dans Charlevoix

Une quarantaine de personnes se sont mobilisées à La Malbaie, dans Charlevoix, pour protester contre la tenue du Sommet du G7 vendredi et samedi.

« Il y a des sujets qui vont traiter comme l'égalité, la justice sociale ou l'environnement, alors qu'on sait qu'un pipeline va être construit. On parle d'égalité alors qu'on connaît les allégations sexuelles qui pèsent contre lui », a indiqué l’organisatrice de la manifestation Anne-Marie Leroux.

Les manifestants ont marché environ 2 km avant de s’arrêter dans la zone de libre expression, située à environ 1,5 kilomètre du Manoir Richelieu, où se réuniront les 7 dirigeants des pays les plus développés de la planète.

« En tant que citoyen, on a à se questionner sur les prises de position et les décisions qui vont être prises et qui vont toucher les groupes communautaires comme nous », ajoute-t-elle.

Toutes les manifestations devront avoir lieu dans cette zone clôturée qui a été spécialement aménagée pour le sommet.

Le Parti conservateur et le G7

En point de presse dimanche, les députés conservateurs de la région de Québec ont demandé aux manifestants de s'exprimer dans le calme et l'ordre dans le cadre du G7.

À quelques jours à peine du sommet, la députée de Beauport — Côte-de-Beaupré — Île d'Orléans — Charlevoix , Sylvie Boucher, ne peut dire si la venue du sommet sera une bonne chose pour sa circonscription.

« Est-ce que ça vaut la peine? Je vais vous le dire lundi prochain [...] Les retombées économiques, elle ne le sont pas là. Est-ce qu'elles vont l'être d'ici six mois? Peut-être », a-t-elle déclaré.

Les députés du Parti conservateur du Canada ont aussi témoigné leur soutien aux policiers et policières qui seront à l'œuvre au cours des prochains jours.

Avec les informations de Marie Maude Pontbriand

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine