L'industrie du camping tente de se faire connaître davantage en lançant une première Semaine québécoise du camping.

Toute la semaine, des conférences et différentes activités sont offertes gratuitement un peu partout au Québec pour inciter la population à dormir sous la tente. On y parlera notamment de la préparation nécessaire pour faire de ses vacances un succès. Des journées portes ouvertes sont aussi organisées.

Selon la Fédération québécoise de camping et de caravaning, le camping se modernise, ce qui explique sa popularité croissante depuis quelques années.

« Ça fait plusieurs années que la pratique du camping est en hausse. Il y a de plus en plus de façons de faire du camping. Il y a la tente qui est l'équipement de camping que la population a le plus, mais il y a aussi les VR, ce que vous appelez les motorisés. Il y a une panoplie de types de modèles si bien qu'il y a de plus en plus de gens qui peuvent s'en procurer à différents budgets », explique la porte-parole de la Fédération, Louise Gagnon.

Malgré son aspect traditionnel, le camping s'adapte aux nouvelles tendances. Plusieurs terrains offrent maintenance la connexion WIFI notamment.

Selon des statistiques de la Chaire de tourisme de l'UQAM, en 2012, 25 % des Québécois possédaient un équipement de camping.

Le camping est un aspect important de l'industrie touristique, fait valoir Mme Gagnon. « On va acheter l'équipement. Les campeurs se sont aussi des touristes, donc ils font vivre des gens. Ils vont faire vivre beaucoup l'industrie touristique, les épiceries, ils vont visiter des endroits, ils vont aller dans des musées, ils vont manger au restaurant. Il y a aussi des gens qui travaillent dans les terrains de camping, donc oui c'est un apport économique important. »

Pour souligner cette première Semaine québécoise du camping, les campeurs pourront passer la nuit sous la tente à moindres coûts. Les 27 et 28 mai, 300 campings offriront un forfait de deux nuits pour 50 $.

La Fédération compte 35 000 familles membres, ce qui représente près de 100 000 campeurs.

Plus d'articles

Commentaires