Retour

Une première station de ravitaillement en hydrogène à Québec

Une première station de ravitaillement en hydrogène sera implantée dans la région de Québec. Elle servira notamment à alimenter les voitures à l'hydrogène du constructeur Toyota mises à l'essai dans la province.

La station de recharge sera mise en place d’ici le printemps 2019 dans une station du groupe pétrolier Harnois sur le boulevard Hamel. Elle offrira de l’hydrogène, mais aussi de l’essence et de l’électricité.

L’initiative s’inscrit dans un projet-pilote visant à tester différents véhicules écologiques, fait valoir le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau.

« Ce qu’on veut, c’est offrir la diversité de choix, et la filière hydrogène est une filière qui nous intéresse particulièrement parce qu’elle a un potentiel », dit-il.

Les véhicules propulsés à l’hydrogène pourraient être complémentaires aux véhicules électriques notamment pour le transport lourd, le transport de marchandises et le transport collectif, souligne le ministre Moreau.

Au Québec, 50 véhicules Mirai du constructeur japonais Toyota seront mis en circulation dans la flotte du gouvernement provincial d’ici la fin de l'année.

La Ville de Québec, qui participe au projet, en utilisera également quelques-uns. Le maire Régis Labeaume dit appuyer ce nouveau moyen de transport durable.

Le plan de mobilité durable encourage l’utilisation de véhicules hybrides, électriques et nous pouvons ajouter l’hydrogène comme nouvelle source d’énergie.

Production

Le Québec dit par ailleurs s’intéresser à l’hydrogène, car la province a le potentiel de devenir chef de file pour sa production, ajoute le ministre Moreau.

« On est en train de regarder avec des entreprises québécoises pour fabriquer de l’hydrogène à partir de l’hydroélectricité. Ce qui ferait de nous le premier producteur d’hydrogène propre dans le monde et pourrait nous ouvrir le marché d’exportation. »

Actuellement, de l’hydrogène est produit aux États-Unis et au Canada surtout à partir du méthane.

Des recherches sont présentement menées à l'Institut de recherche en hydrogène de l'Université du Québec à Trois-Rivières qui possède également une borne de recharge en hydrogène.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine