Le journaliste sportif Marc Durand souhaite que la Ville de Québec profite du changement de nom prévu pour la rue Claude-Jutra pour rendre hommage au hockeyeur Joe Malone, qui a fait sa marque à Québec.

Marc Durand, qui a livré un plaidoyer en ce sens sur le site Québec Bulldogs, soutient que les faits d'armes du hockeyeur militent en faveur de cet hommage.

« Joe Malone était un homme important pour Québec, il est né à Québec en 1890, il a remporté en tant que membre de l'équipe du Québec Hockey Club, les Bulldogs, la Coupe Stanley à deux reprises, il a toujours voulu demeurer à Québec », énumère-t-il.

Marc Durand souligne que Québec regorge de rues consacrées à des politiciens, des militaires français et britanniques, des artistes, mais peu sont attribuées à des athlètes et sportifs.

Il propose de profiter de l'occasion qui se présente pour nommer au nom de Joe Malone la rue située derrière les cinémas dans le secteur de Duplessis.

« On doit changer le nom d'une rue. Ce n'est peut-être pas la rue la plus significative pour Joe Malone, ça ne l'était pas non plus pour Claude Jutra et, à un moment donné, il faut battre le fer quand il est chaud », dit-il.

Le journaliste ajoute que pendant plus de 10 ans, Joe Malone a été considéré comme le meilleur centre du monde et qu'il a innové en confectionnant une lame de patin plus légère commercialisée plus tard sous le nom de Joe-Malone Special et utilisée durant des années par les joueurs de la Ligue nationale de hockey.

À Québec pourtant, seule une épigraphe sur la maison où il habitait, rue Philippe-Dorval, rappelle son passé flamboyant, évoque Marc Durand.

Joe Malone a remporté la Coupe Stanley à deux reprises avec les Bulldogs en 1912 et 1913.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards