Retour

Une tour de 18 étages dans le Vieux-Limoilou?

Une tour d'habitation de 18 étages pourrait bien être érigée en plein cœur du Vieux-Limoilou, selon des informations obtenues par Radio-Canada.

Un texte de Maxime Corneau

La construction remplacerait l’actuelle église Saint-François-d’Assise, située sur la 1re Avenue. L’église a été vendue à un promoteur immobilier qui souhaite maintenant la démolir et amorcer rapidement son projet de construction.

« Les gens sont tannés que l’église dépérisse », estime Benoît Raymond, vice-président du Groupe immobilier Acero, propriétaire depuis avril du bâtiment et du terrain.

La tour en question, toujours sur la table à dessin, aurait une hauteur totale de 18 étages.

Le promoteur relativise la hauteur en rappelant que l’actuel clocher de l’église trône à une hauteur de 19 étages.

Projet locatif

M. Raymond ne souhaite pas donner plus de détails sur son projet qui sera présenté officiellement aux citoyens de Limoilou lors de la prochaine séance du conseil de quartier du Vieux-Limoilou, la semaine prochaine.

Il confirme toutefois qu’il s’agit d’un projet d’appartements locatifs qui devrait intégrer suffisamment de stationnements pour ne pas perturber l’équilibre du secteur, déjà très sollicité par la présence de l’hôpital Saint-François-d’Assise.

Le zonage du secteur prévoit un maximum de cinq étages. Le promoteur devra donc obtenir une dérogation de la Ville de Québec.

Le promoteur Benoît Raymond ne s’inquiète toutefois pas de cet aspect. Il souligne que ce type de construction en hauteur est « une volonté de la Ville », qui souhaite densifier le centre-ville.

Présentation à venir

Le promoteur présentera officiellement son projet le 17 janvier lors de la séance du conseil de quartier du Vieux-Limoilou, à 19 h, au centre communautaire Jean-Guy Drolet.

Le président du conseil, Raymond Poirier, ne souhaite pas commenter le dossier par respect pour le promoteur.

Il salue par contre l’initiative de consultation du Groupe immobilier Acéro, qui souhaite intégrer les commentaires des résidents du quartier dans son projet final.

« C’est une occasion pour les gens de porter un regard sur un projet, de prendre le temps de comprendre, de saisir les tenants, les aboutissants du projet et ensuite de pouvoir donner une opinion, un avis, soulever des préoccupations, qui pourront être intégrées par le promoteur en amont de la consultation formelle qui elle sera menée par la Ville de Québec », dit-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine