Retour

Une trentaine de résidences évacuées à Lévis

Les précipitations des dernières heures ont créé la montée subite de la rivière Beaurivage à Lévis. Les autorités ont évacué de manière préventive une trentaine de résidences situées dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon.

Déjà à 5 h 15 ce matin, une première phase d'évacuation préventive a été enclenchée par la Ville de Lévis. Onze personnes se sont rapportées au centre d’accueil pour les sinistrés à la Salle Étienne-Baillargeon. Une situation jugée « exceptionnelle » par les autorités.

« Il faut remonter jusqu'à 2011, avec l'ouragan Irène, ça fait parti des crues importantes lorsque nous ne sommes pas sous le couvert de glace » explique Gaétan Drouin, coordonnateur aux mesures d'urgence.

Les résidents y sont pris en charge par la Croix-Rouge. D'autres évacuations pourraient être nécessaires selon le coordonnateur.

« On incite la population riveraine à écouter les consignes de sécurité, à évacuer la résidence et à venir ici au centre communautaire de façon à ce qu'on puisse tenir informé l'ensemble des citoyens », affirme Gaétan Drouin.

Mise en garde de la Ville de Lévis

Les autorités demandent la collaboration des citoyens touchés par les inondations de réduire l'utilisation des toilettes et des douches. Le maire de Lévis Gilles Lehouillier, a pour sa part rencontré les sinistrés en après-midi.

« S'il y a d'autres précipitations, on n'hésitera pas à offrir le gîte nécessaire aux citoyens concernés », a-t-il affirmé.

Les rivières Saint-Charles, Nelson, des Hurons, Etchemin, Famine et Chaudière débordent aussi à quelques endroits. Selon Hydro Météo, les rivières Jaune, Sainte-Anne et Portneuf sont à un seuil critique.

Dans le secteur de Val-Bélair, un ruisseau a débordé sur la rue de l'Esplanade.

La situation est également critique à Sainte-Marie, en Beauce, où le centre-ville est paralysé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine