Retour

Une université populaire sur le vivre-ensemble à Québec

Le temps d'une journée, le jardin Jean-Paul L'Allier du quartier Saint-Roch est devenu samedi une université populaire ayant pour thème le vivre-ensemble. En tout, une centaine de citoyens et une vingtaine de chercheurs se sont prêtés au jeu.

Comment départager un stéréotype ou un préjugé lorsqu'il est question d'immigration? À quand remonte l'arrivée des premiers Syriens à Québec? Voilà le genre de questions auxquelles ont tenté de répondre les participants lors d’un jeu-questionnaire.

L’idée derrière les échanges était de rendre le tout convivial, indique Madeleine Pastinelli, professeure au département de sociologie de l'Université Laval.

« On leur a dit : on ne veut surtout pas que vous fassiez des conférences sur des PowerPoint comme vous faites dans les colloques ou les activités académiques », indique-t-elle.

En marge des conférences, un site archéologique a été aménagé dans le jardin situé dans le quartier Saint-Roch. On y présente des artéfacts du 19e siècle, une période lors de laquelle les immigrants étaient nombreux à Québec.

Plus d'articles