Retour

Urgent besoin de bénévoles chez Moisson Québec

Plus d'un an après avoir lancé son programme de récupération de viande invendue dans les supermarchés, l'organisme Moisson Québec recherche activement des bénévoles dans la région de Québec.

Le projet pilote, lancé au printemps 2015, connaît un vif succès et la viande reçue ne suffit pas à la demande.

« Les besoins sont beaucoup plus grands que ce qu'on récupère dans les sept magasins du projet pilote », affirme Élaine Côté, directrice générale de l’organisme.

Selon Daniel Coulombe, employé chez Moisson Québec, le travail exigé n’est pas nécessairement facile.

Ce n'est pas tous les bénévoles qui sont prêts à travailler dans une section réfrigérée. La température peut aller entre 5 et 8 degrés... C'est froid.

Daniel Coulombe, employé chez Moisson Québec

À l'heure actuelle, à peine 50 des 130 organismes qui s'approvisionnent chez Moisson Québec peuvent obtenir de la viande.

Moisson Québec espère recruter suffisamment de bénévoles pour augmenter le nombre d'épiceries qui participent au programme.

L'organisme ne se donne pas d'objectif de recrutement, mais dit pouvoir offrir des horaires variés, adaptés aux disponibilités des bénévoles.

Moisson Québec répond mensuellement aux besoins d'environ 35 000 personnes qui doivent avoir recours à la banque alimentaire pour se nourrir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine