Retour

Vacances à temps partagé : 192 000 $ d'amendes pour deux entreprises de Beaupré

Les entreprises Groupe Laro Alta et Navillus de Beaupré devront payer des amendes totalisant près de 192 000 $ pour des représentations trompeuses effectuées lors de la vente de vacances à temps partagé.

Le président de Groupe Laro Alta (connu sous le nom de Club Vacances toutes saisons), Jean-Sébastien Monette, l'ancien patron Jean-Guy Larouche et la présidente de Navillus, Sarah Sullivan, ont reconnu leur culpabilité à 164 des 317 chefs d'accusation déposés contre eux par l'Office de la protection du consommateur (OPC).

Ils étaient passibles d'une amende totale de 462 000 $ pour les infractions commises entre mars 2011 et août 2012

Plusieurs clients avaient porté plainte à l'OPC pour vente sous pression et fausse représentation après avoir signé des contrats de vacances à temps partagé de plusieurs milliers de dollars, qui ne peuvent être annulés dans les jours suivants.

Ils se retrouvent ainsi obligés de payer pour des vacances jusqu'à l'expiration de l'entente, qu'ils voyagent ou non. 

Un « arrangement » satisfaisant

Joint par Radio-Canada, Jean-Sébastien Monette s'est dit « bien content d'avoir trouvé un arrangement » avec l'Office de protection du consommateur.

L'homme d'affaires soutient que la presque totalité des accusations remonte à l'administration précédente. Il est à la tête du Groupe Laro Alta depuis juin 2012 et offre encore des contrats de vacances à temps partagé.

La facture s'élève à près de 95 000 $ pour l'entreprise située sur la rue Dupont à Beaupré. L'ancien patron, Jean-Guy Larouche, devra pour sa part payer plus de 25 000 $ d'amendes.

Groupe Laro Alta présente aussi à son dossier une centaine de poursuites civiles, la plupart à la Cour des petites créances. Des clients souhaitent notamment faire résilier leur contrat.

Jusqu'en 2013, Groupe Laro Alta faisait affaire avec la compagnie de marketing Navillus pour la vente des forfaits. L'entreprise et sa propriétaire, Sarah Sullivan, sont condamnées à payer près de 72 000 $ d'amendes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine