Retour

Vélirium au Mont-Sainte-Anne : des retombées économiques importantes

Même si les spectateurs du Vélirium ne paient pas pour assister aux compétitions de la Coupe du monde de vélo de montagne, les régions de Beaupré et de Québec retirent chaque année des centaines de milliers de dollars en retombées économiques.

Quelque 30 000 personnes sont attendues au Mont-Sainte-Anne ce week-end pour la 27e Coupe du monde de vélo de montagne. « Les hôtels du coin sont complets […] Plusieurs commerçants du Mont-Sainte-Anne nous disent que c’est le week-end qui est le plus payant de l’année », assure Chantale Lachance, vice-présidente aux opérations chez Gestev.

« Ces athlètes-là arrivent avec leur équipe, leurs mécaniciens parfois et souvent leurs proches », ajoute Mme Lachance.

Selon un rapport d’achalandage réalisé l’été dernier, le Vélirium attire 60 % de visiteurs qui habitent à l’extérieur de la région de Québec. Un peu plus de 41 000 nuitées sont réservées par des touristes, qui passent en moyenne trois nuits dans la région pour assister aux prouesses des athlètes.

Les retombées touristiques représentent un montant de 3,5 millions de dollars pour la région, selon des données recueillies par l’organisation en 2015.

Engouement chez les athlètes

Même si 2017 est une année post-olympique, le Vélirium attire 374 athlètes cette année, soit une dizaine de plus que l’an dernier, précise Chantale Lachance. « L’année qui suit Rio, on aurait dû être en creux de vague », poursuit Chantale Lachance.

Cette année, 33 pays sont représentés parmi les compétiteurs. Près de 1000 athlètes amateurs participent aussi à l’événement, qui se déroule de vendredi à dimanche.

Carte postale pour Québec

Comme dans le cas de la Coupe du monde de ski de fond, les compétitions sportives d’envergure internationale bénéficient d’un rayonnement puissant.

« On est facilement diffusé dans une centaine de pays à raison de plus de 50 heures de diffusion. Dans chaque heure de diffusion, on s’assure que les équipes de production incluent des images de la région […] Ça peut nous donner le goût de venir », conclut Mme Lachance.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine