La Coupe du monde de vélo de montagne du Mont Sainte-Anne, qui s'amorce vendredi, sera bien plus qu'une compétition pour l'équipe canadienne. Il s'agit de la dernière étape de leur préparation avant le départ pour Rio.

Pour le cycliste Léandre Bouchard, les compétitions de la fin de semaine lui permettront de confirmer ses choix en vue des Jeux olympiques. « D'avoir ça ici, ça me permet d'avoir un bon test. Deux semaines c'est juste assez pour apporter des ajustements. »

Mais pas question pour lui de mettre la pédale douce, bien au contraire. « C'est une Coupe du monde! On ne vient pas ici pour faire de la figuration », lance-t-il.

En plus de Léandre Bouchard, les trois autres membres de l'équipe canadienne, Raphaël Gagné, Catharine Pendrel et Emily Batty, participeront au Vélirium. Ils s'envoleront ensuite pour Rio le 12 août.

Honorer une légende

Le Vélirium sera aussi l'occasion d'honorer la mémoire d'un ancien champion de la Coupe du monde, Steve Smith, décédé le printemps dernier.

Le cycliste, spécialiste de la descente, était originaire de la Colombie-Britannique. Une plaque a été installée en son honneur au sommet de la Steve Smith's drop, un saut que l'athlète affectionnait particulièrement.

Une cabine du téléphérique du Mont Sainte-Anne a également été repeinte à son effigie. Chantal Lachance, vice-présidente de Gestev, qui organise la compétition, explique qu'une minute lui sera dédiée au cours des compétitions. « On a décidé de lui faire une minute de bruit pour lui dire qu'il nous manque vraiment beaucoup », dit-elle. 

Steve Smith est mort en mai dernier à la suite d'un accident de moto tout terrain.

Les compétitions du Vélirium se tiendront du 5 au 7 août.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine