Déjà adapté au cinéma, le roman culte de George Orwell, 1984, qui met en lumière la société de surveillance, sera présenté cette fois au théâtre, en novembre, dans une mise en scène signée Édith Patenaude.

L'histoire qui sera jouée au théâtre du Trident tourne autour de Winston Smith, employé du ministère de la Vérité dans un système totalitaire, et de ses efforts pour laisser une trace du passé et de la vérité.

La notion de liberté, de libre pensée, la désobéissance, le choix et le refus font partie des thèmes abordés dans le récit, écrit en 1949, mais toujours d'actualité, souligne la metteure en scène.

« C'est un chef d'oeuvre. Je l'avais lu il y a très longtemps et en lisant l'adaptation, j'ai été frappée de son actualité simplement par le vocabulaire. Il est question d'austérité, de surveillance, de contrôle de la pensée, de diriger par la peur, c'est vraiment d'une grande acuité », souligne Édith Patenaude.

Le personnage de Winston Smith, interprété par Maxim Gaudette, navigue dans cet univers oppressant qui le pousse à rêver d'un soulèvement, dit le comédien.

« C'est un environnement où on sent une espèce d'humidité, de froid, il n'y a pas de chaleur humaine et tout ça joue sur la santé des gens et ça finit par transparaître, mais Winston garde une fougue et un désir, une énergie de changer les choses et quand il se rend compte qu'il n'est pas seul, c'est là que le moteur se met en marche. »

Filmée en direct

La mise en scène de 1984 sera campée dans un environnement contemporain où la technologie permet d'appuyer le propos. Une captation en direct sera faite sur scène pour être projetée en même temps à l'écran, dit Édith Patenaude.

« Ce qu'on a choisi de faire, c'est de travailler avec l'écran étant donné que Big Brother passe par là. [...] Et il y a dans la pièce toute l'idée de double pensée, qui est extrêmement forte, qui fait que les gens peuvent croire deux vérités en même temps, ce qui fait qu'on a ce qui se passe sur scène et ce qui se passe à l'écran ».

Les spectateurs pourront confronter la réalité humaine d'une part et d'autre part la fiction, réalité améliorée, à l'écran, ajoute Édith Patenaude.

La pièce 1984, qui met en scène Véronique Côté, Jean-Michel Déry, Maxim Gaudette, Eliot Laprise, Justin Laramée, Alexis Martin, Claudiane Ruelland et Réjean Vallée, est présentée du 3 au 28 novembre au théâtre du Trident.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine