Retour

Vol de 20 000 $ : l'ex-agent officiel du ministre Duclos plaide non coupable

Celui qui a agi à titre d'agent officiel du ministre Jean-Yves Duclos lors de la dernière élection fédérale a comparu mardi au palais de justice de Québec. Denis Laverdière est accusé d'avoir dérobé un peu plus de 20 000 $. L'homme, qui s'est représenté seul, a plaidé non coupable.

Un texte de Yannick Bergeron

Selon l'acte d'accusation, Laverdière aurait pigé dans la caisse électorale du candidat libéral entre le 15 octobre 2015 et le 29 janvier 2016. Jean-Yves Duclos est devenu député du Parti libéral du Canada (PLC) lors de l'élection du 19 octobre 2015, avant d'être nommé ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social.

Denis Laverdière a été démis de ses fonctions en avril 2016 après la découverte d'un manque à gagner d'un peu plus de 20 000 $ dans la caisse électorale. Le PLC aurait porté plainte à la police après qu'il eut omis de rembourser la somme.

L'homme de 53 ans a déjà plaidé coupable à 24 chefs d'accusation de fraude et d'usage de faux documents en 1994. Il avait alors été condamné à deux ans moins un jour de détention.

Le résident de Lévis a fait savoir au juge qu'il comptait embaucher un avocat pour la suite des procédures judiciaires. La représentante de la poursuite, Me Sandra Rioux, lui a remis un CD contenant la preuve qu'elle a qualifiée de « volumineuse ».

Le dossier de Denis Laverdière reviendra en cour le 14 novembre.

Plus d'articles