Retour

Vol de 35 000 $ de gomme de sapin à Stoneham

Bien peu de gens savent que la gomme de sapin peut avoir une grande valeur. Mais un ou des malfaiteurs qui se sont rendus à l'entreprise Gomme de sapin du Québec à Stoneham au début du mois, eux, vraisemblablement le savaient. Le ou les voleurs ont dérobé 1000 livres de résine de sapin d'une valeur de 35 000 $.

La gomme de sapin était entreposée dans le garage de la résidence du propriétaire de l'entreprise. Gérald Charbonneau a constaté le vol à son retour du congé de l'Action de grâce. « J'ai ouvert la porte, puis je l'ai refermée pour être sûr que j'avais bien vu. Je ne croyais pas à ça », relate-t-il.

C'est toute la récolte de l'année dernière qui a disparu. Un travail incommensurable. « L'or pur du Québec », comme l'appelle M. Charbonneau, est récolté goutte par goutte sur les sapins baumiers à l'aide d'un outil artisanal.

« C'est cueilli à la main. J'ai des cueilleurs partout au Québec. C'est beaucoup d'ouvrage, beaucoup de sueur. C'est ça que je trouve le plus dommage », déplore M. Charbonneau.

L'argent devait servir à financer l'ouverture dans les prochaines semaines d'un musée forestier à but non lucratif à Compton, dans les Cantons-de-l'Est, dont la mission est de faire découvrir notamment la précieuse résine qui entre dans la fabrication de plusieurs produits pour la peau.

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête. Aucun suspect n'a été appréhendé jusqu'ici.

Plus d'articles