Retour

Vols qualifiés : un suspect détenu, l'autre libéré

L'enquête sur remise en liberté d'Alain Gosselin, soupçonné d'être l'auteur d'une série de vols qualifiés dans le secteur de Sainte-Foy, a été remise au 7 septembre. Il demeure donc détenu pour encore au moins trois semaines.

Sa présumée complice dans l'un de ces vols, Julie Arsenault, a quant à elle été libérée en attendant sa prochaine comparution, prévue le 27 octobre.

D'ici là, le juge Bernard Lemieux lui impose de demeurer dans une maison de thérapie, de garder la paix, de ne pas consommer d'alcool ni de drogue. Il lui est aussi interdit d'entrer en contact avec Alain Gosselin.

La femme de 48 ans est accusée du non-respect de ses conditions de probation et de vol qualifié. Elle aurait participé, le 8 août, au vol qualifié d'un octogénaire attaqué à coups de bâtons de baseball dans l'entrée d'une résidence pour aînés du chemin Sainte-Foy.

Alain Gosselin, 56 ans, fait quant à lui face à 8 chefs d'accusation liés à quatre vols à main armée survenus dans le secteur de Sainte-Foy entre le 24 juillet et le 8 août.

Plus d'articles

Commentaires