Désireux de reverdir sa municipalité, le maire de Saint-Bruno, Réjean Bouchard, a fait le pari de planter 25 000 arbres. Un pari qu'il a relevé haut la main, puisque ce sont plutôt 50 000 arbres qui ont été mis en terre depuis deux ans.

Le maire Bouchard souhaitait faire disparaitre les traces de coupe abusive du passé.

Ainsi, une fois à maturité, les pousses de bouleau jaune, de chêne rouge ou de pin blanc changeront complètement le visage de la municipalité reconnue pour ses vastes plaines.

« Pour nous, c'est aussi d'améliorer la qualité de vie des citoyens, que ce soit au niveau visuel, de l'encadrement de nos familles. Je pense que c'est quelque chose d'important et ça fait partie de nos valeurs », affirme M. Bouchard.

« On voit qu'ils ont à cœur la qualité de l'air, le développement durable. On voit que les municipalités vont de plus en plus dans ce sens », souligne l'ingénieur forestier de la Société sylvicole de Chambord, Luc Allard.

Lors d'une cérémonie symbolique, le maire a lui-même planté le 50 000e arbre de son projet de reboisement.

C'est la collaboration du Canadien National avec son programme d'amélioration des espaces verts qui a permis de doubler l'objectif de la Ville de Saint-Bruno.

Il y a maintenant des arbres dans tous les quartiers résidentiels de Saint-Bruno, même les nouveaux. Un règlement municipal oblige d'ailleurs la plantation d'arbres dans les développements domiciliaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine