Retour

50 travailleurs au chômage à Saint-Thomas-Didyme

Une cinquantaine de travailleurs se retrouvent au chômage forcé à la scierie de Produits forestiers Résolu de Saint-Thomas-Didyme au Lac-Saint-Jean.

L'entreprise suspend sa production pour quatre semaines en raison d'une pénurie de bois.

Le porte-parole de Produits forestiers Résolu (PFR), Karl Blackburn, reproche au Bureau de mise en marché des bois d'être responsable de cet arrêt de production, parce qu'il tarderait à publier les appels d'offres pour du bois mis aux enchères sur la forêt publique.

Il indique que ses quatre autres scieries du Lac-Saint-Jean pourraient aussi connaître des arrêts de production temporaires.

« Ces territoires-là représentent entre 25 et 30 % de nos approvisionnements totaux. Alors, c’est clair que ça occasionne de l’instabilité et de l’incertitude dans nos opérations. Malheureusement, c’est Saint-Thomas qui, dans une première étape, écope de cette problématique », fait valoir Karl Blackburn.

Les employés de cette usine avaient déjà vécu une fermeture temporaire, au même moment l'an dernier.

Le Bureau de mise en marché des bois et le ministère des Forêts rétorquent que si Produits forestiers Résolu manque de bois c'est parce que ce sont ses concurrents qui ont remporté la majorité des enchères du bois vendu jusqu'en mars 2018.

Le spécialiste en économie forestière à l’Université Laval, Luc Bouthillier, abonde dans le même sens que le gouvernement.

Il fait remarquer que « Produits forestiers Résolu a remporté la mise à l'encan pour seulement 28 % des volumes mis en marché, alors que compte tenu de son importance, ça devrait être quasiment le double. Donc, il y a sûrement un manque à gagner », selon lui.

L’universitaire pense que la direction de PFR n’a peut-être pas été assez agressive lors des mises aux enchères, pendant que ses compétiteurs misaient davantage.

Par conséquent, elle se retrouve avec un manque de matières ligneuses pour faire tourner ses usines, conclut Luc Bouthillier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine