La Société de Transport du Saguenay (STS) pourra acheter 12 nouveaux véhicules et améliorer son réseau grâce à une subvention conjointe d'Ottawa et Québec.

Le gouvernement fédéral s’engage à injecter 4,9 millions de dollars, alors que le gouvernement du Québec versera 3,9 millions de dollars. L’aide financière s’élève donc à 8,8 millions de dollars.

Plus de la moitié de cette somme servira à acheter quatre autobus hybrides et huit midibus qui carburent au diesel.

Les nouveaux véhicules rouleront d'ici le printemps 2018 sur le territoire de Saguenay.

Infrastructures nécessaires

Les investissements prévoient également la bonification des circuits et l'aménagement d'une voie prioritaire sur le boulevard Talbot, dans l’arrondissement de Chicoutimi.

Le directeur général de la STS, Jean-Luc Roberge, croit que ces mesures sont nécessaires pour inciter les gens à utiliser le transport en commun.

« Le transport collectif ne peut pas agir seul. Ça prend des aménagements pour les accès piétons et vélos pour que tous ces gens puissent modifier leur mode de déplacement », croit Jean-Luc Roberge.

« Le transport en commun, c’est le nerf de la guerre. Plus l’achalandage est important, plus c’est intéressant pour la société », soutient le député provincial de Dubuc, Serge Simard.

Il ajoute que l’amélioration du réseau pourrait encourager les jeunes familles et les travailleurs à s’établir en région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine