Retour

À 14 ans, la Saguenéenne Jenny Boutin est dans la mire de l’équipe canadienne de tir à l’arc

Alors que les élèves se sont tenus loin des classes la semaine dernière, Jenny Boutin, 14 ans, a profité de son congé pour s'entraîner dans le gymnase de l'école secondaire Charles-Gravel de Chicoutimi. Le jeune espoir olympique canadien ne rate aucune occasion de parfaire sa technique.

Jenny Boutin était d'ailleurs à Toronto cette fin de semaine pour un camp de sélection pour les Jeux de la jeunesse qui se tiendront au mois de mai au Guatemala.

Elle n’a que 14 ans, mais elle a déjà plusieurs années de tir derrière elle.

« J'ai commencé j'avais 7 ans, avec un petit arc en bois. C'était vraiment mignon », rigole l’adolescente.

Depuis, elle n'a jamais abandonné. Jenny s'exerce 25 heures par semaine, dont 12 à 15 heures avec son entraîneur Marc Gagnon.

« Jenny présentement est l'une des plus jeunes au Canada dans sa catégorie. L'an dernier, on l'a surclassée. Elle était benjamin, on l'a fait tirer cadette et c'est ce qui a permis de la faire identifier à Tir à l'arc Canada », explique l’entraîneur.

Plusieurs compétitions l'attendent cet été, ajoute-t-il. « Dans les plus importantes, ça va être le championnat canadien et potentiellement le championnat panaméricain en Colombie et les deux sont les deux à la suite de l'autre. »

Jenny Boutin vise les Jeux olympiques de Paris en 2024. Selon son entraîneur, elle a la volonté... pour atteindre sa cible.

D'après le reportage de Claude Bouchard

Plus d'articles