Retour

Absolution inconditionnelle pour le policier Philippe Lajoie

Le tribunal accorde une absolution inconditionnelle au policier de Saguenay, Philippe Lajoie, reconnu coupable de voies de fait sur un homme de 22 ans.

Les événements ont eu lieu en pleine nuit en novembre 2015, dans le stationnement de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). L’altercation avait été captée par une caméra de surveillance.Dans sa décision, le juge Pierre Lortie estime que le policier a agi sous le coup de la fatigue et du stress en projetant la victime au sol et en la frappant à la tête. Le magistrat s’est rangé aux arguments de la défense, selon lesquels il s’agit d’un policier au parcours sans faute qui risquait de perdre son emploi en cas de condamnation pour un acte criminel.

Fortement intoxiquée au moment des événements, la victime n’avait pas porté plainte et n’a subi aucune séquelle.

L’avocat de Philippe Lajoie a mentionné être satisfait de la décision du juge. Quant au procureur des poursuites criminelles et pénales, il préfère prendre connaissance plus longuement de la décision avant de choisir s’il y aura appel dans ce dossier.

D'après les informations de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine