Retour

Accident du boulevard de l’Université : Josée Néron veut que la vitesse soit réduite

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique et conseillère de Saguenay, Josée Néron, souhaite que la limite de vitesse sur le boulevard de l'Université soit abaissée entre les boulevards Talbot et Saguenay, où une jeune conductrice de 22 ans a perdu la vie dans un accident, le 31 décembre.

La voiture conduite par Marie-Pier Pagé aurait dérapé pour se retrouver dans la voie de l'autre véhicule impliqué. La collision n'a pu être évitée.

Selon Josée Néron, la limite de vitesse devrait revenir à 70 kilomètres à l'heure, au lieu de 90 kilomètres à l'heure. Elle souligne que la vitesse dans cette partie du boulevard de l'Université a déjà été examinée par la Ville de Saguenay, qui souhaitait y aménager une piste cyclable.

« Des pointes de 120 kilomètres à l'heure, c'était régulier, indique-t-elle. C'est quand même deux bonnes côtes, on s'en va des deux côtés, on se donne un élan pour remonter l'autre côté. Je pense que c'est tout à fait de mise de repenser et de réduire la vitesse. »

La conseillère mentionne que la présence d'un pont représente aussi un risque de givre dans le secteur.

Josée Néron aimerait aussi qu'un muret central soit construit pour éviter des drames comme celui du 31 décembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine