Retour

Accident du rang Saint-Paul : le taux d’alcoolémie au cœur du débat

L'expert chimiste-toxicologue judiciaire Bernard Mathieu a témoigné au troisième jour de l'enquête préliminaire d'Yves Martin, accusé de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort de Matthieu Perron, Vanessa Viger et de leur fils, Patrick.

L'accident s'est produit le 1er août 2015 sur le rang Saint-Paul, dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Bernard Mathieu a évalué le taux d'alcoolémie d'Yves Martin à partir des résultats de l'éthylomètre et des tests sanguins. Selon ses analyses, l'accusé avait un taux d'alcoolémie de 179 milligrammes d'alcool par 100 millilitres de sang.

M. Mathieu en arrive à la même conclusion que le premier expert qui a analysé les résultats, André Dion.

En avant-midi, l'avocat d'Yves Martin, Jean-Marc Fradette, a longuement interrogé l'expert sur les méthodes de travail utilisées pour produire son rapport. Il a tenté de savoir comment se déroulent les évaluations et quelles sont les bases des analyses.

En après-midi, la Couronne a fait la lecture d'une dizaine de dépositions provenant de proches et de témoins. Deux témoignages ont également été entendus : celui d'un ami d'Yves Martin qui avait échangé des messages textes avec lui le soir de l'accident, et celui d'une des premières personnes à s'être présenté sur les lieux du drame pour porter assistance aux victimes.

Les derniers témoins seront entendus vendredi.

Plus d'articles

Commentaires