Retour

Accident mortel à La Tuque : poursuite contre le MTQ et la SAAQ

Daniel Deschamps, le père qui a perdu sa fille et sa petite-fille dans l'accident survenu sur la route 155 près de La Tuque au début janvier, entend poursuivre le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Selon lui, l'accident a été causé par un mauvais déneigement et la configuration de la route qu'il juge dangereuse.

En plus du MTQ, la poursuite visera également la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) en appui à Jeannette Holman-Price, une mère, dont la fille de 21 ans est morte tragiquement en 2005 sous les roues d'un camion de déneigement.

Se faire entendre

Au cours des prochaines semaines, Daniel Deschamps compte bloquer la route 155 aux automobilistes pour faire pression sur le gouvernement.

L'homme a aussi l'intention d'organiser une conférence de presse pour revendiquer des modifications au kilomètre 107 de la route 155.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, appuie monsieur Deschamps. « Je l'appuie avec l'histoire de vouloir faire une conférence de presse, de parler encore une fois de la dangerosité de cette courbe. Si on peut l'appuyer dans certaines de ses démarches, on va le faire », affirme-t-il.

Daniel Deschamps souhaite que la route soit reconfigurée et que la limite de vitesse soit abaissée à 70 kilomètres à l'heure.

Avec les informations d'Olivier Caron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine