Retour

Accident mortel de VTT en 2016 : causes non élucidées, estime le coroner

Les causes exactes de l'accident qui a causé la mort de Joël Gagnon, 50 ans, retrouvé mort écrasé sous son véhicule tout terrain (VTT) le 20 juin 2016 risquent de n'être jamais élucidées.

Le coroner Sylvain Truchon conclut dans son rapport que rien n’explique pourquoi l’homme a basculé dans le fossé de la route du Colombium.

L’homme de Saint-Honoré circulait alors sur une route de gravier parfaitement sèche et rectiligne, les conditions météo étaient excellentes, aucun problème de santé ne permet de croire qu’il pourrait avoir eu un malaise et les analyses sanguines n’ont révélé aucune trace d’alcool ou de drogue. Le coroner conclut dont à l’accident et n’émet aucune recommandation.

Circonstances de l’accident

Le 20 juin 2016, Joël Gagnon a été retrouvé peu après midi par un automobiliste dans le fossé de la route du Colombium, à Saint-Honoré, coincé sous son véhicule. Son décès a été constaté à distance par un médecin de l’unité de coordination clinique des services préhospitaliers d’urgence.

L'autopsie a révélé que son décès était dû à une asphyxie par compression, causée par le poids de son véhicule tout terrain.

Tout indique que le VTT avait quitté la route et basculé dans le fossé d’une profondeur de 1,5 mètre (cinq pieds).

L’homme était parti environ deux heures plus tôt après avoir signalé à ses proches qu’il se rendait effectuer des travaux sur son camp de chasse.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards