Retour

Accusations graves pour quatre individus après une violente agression

Quatre individus font face à des accusations de voies de faits graves, d'extorsion, d'intimidation et de complot en lien avec une violente agression survenue dans l'arrondissement de La Baie.

Louis-Vladimir Bataille, 27 ans, José Sandro, 22 ans, Djiezon Magnusson, 32 ans et Éric Tremblay, 35 ans, ont comparu au palais de justice de Chicoutimi lundi.

Les quatre hommes, dont deux sont originaires de Montréal, auraient tabassé un homme, dimanche après-midi, après avoir essayé de s'introduire dans son domicile.

La victime est hospitalisée. Elle aurait subi une blessure à la tête et de multiples fractures. Il y aurait une autre victime, mais elle n'aurait subi aucune blessure.

Les quatre individus ont été arrêtés dimanche sur l'autoroute 70 alors qu'ils roulaient en fourgonnette en direction de l'arrondissement de Jonquière. L'interception a impliqué six voitures de police.

Motifs de l'agression

Pour l'instant, les motifs exacts de cette agression sont inconnus, mais tout indique que l'argent serait en cause. Une liste comprenant trois adresses, dont les adresses des deux présumées victimes, a été retrouvée sur l'un des accusés.

« Ce qui serait allégué par la poursuite (...), c'est que ce serait une question d'argent, donc des personnes qui venaient pour récolter un montant d'argent. Évidemment, c'est nié de notre part », a affirmé l'avocat des accusés, Me Julien Boulianne.

L'enquête sur remise en liberté des quatre individus a été remise à mercredi. D'ici là, les quatre accusés demeurent détenus.

Plus d'articles

Commentaires