Retour

Accusé d’avoir abattu le chien de son voisin : Richard-Yves Chassé est acquitté

Le juge Richard P. Daoust a acquitté Richard-Yves Chassé des quatre chefs d'accusations qui pesaient contre lui après qu'il eut abattu le chien de son voisin, Goliath, le 10 octobre 2013.

L'homme de 64 ans de Saint-Honoré était accusé d'avoir tué le chien, de lui avoir volontairement causé des souffrances, d'avoir utilisé une arme à feu de façon négligente et d'avoir mal entreposé une arme à feu.

Le juge Daoust a cru que Richard-Yves Chassé avait une excuse légitime quand il a tiré sur le bouledogue américain qui venait de s'attaquer à son veau. Il craignait de se faire attaquer par l'animal et a voulu se défendre. 

« Un point tournant dans ce dossier-là à mon avis c'est l'expert de la défense qui a été retenu, croit l'avocat de M. Chassé, Charles Cantin. Ce n'est quand même pas banal parce que l'expert de la poursuite amenait l'hypothèse que le chien a été tiré de dos, ce qui était quand même un fait majeur, alors qu'en défense on a révélé et on a fait la preuve que le chien a été tiré d'en avant, donc supportant la thèse que le chien pouvait avoir un comportement menaçant. Tout est là dans la scène de crime. »

À la sortie du tribunal, Richard-Yves Chassé s'est dit soulagé du verdict. « C'est sûr que le harcèlement qu'on a subi pendant quelques années, ma famille et moi, ce n'était pas facile, admet-il. Mais est-ce qu'on se laisse manger par un animal dangereux pour autant? Je pense que le juge vient de dire non. »

Plus d'articles