Retour

Acier et aluminium : Québec discute avec l’industrie pour obtenir une exemption permanente de tarifs

La ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, accompagnée de sa consoeur Christine St-Pierre, a rencontré des acteurs de l'industrie de l'aluminium et celle de l'acier, dont Rio Tinto, afin de discuter de l'exemption temporaire d'une taxe sur leurs produits par les États-Unis.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Québec veut absolument que cette exemption devienne permanente. La ministre Anglade tenait à rencontrer des gens des milieux de l’aluminium et de l’acier pour discuter des stratégies à adopter pour convaincre les États-Unis.

« Être très présent à Washington aux États-Unis pour sensibiliser les gens à l’importance non seulement de l’aluminium et de l’acier, mais de voir à quel point nos économies sont vraiment intégrées », a suggéré la ministre en entrevue avec Radio-Canada samedi.

La ministre affirme cependant que le Québec doit se préparer à une dispute commerciale si la province veut gagner ces batailles.

Visite de la ministre dans la région jeudi

La ministre Dominique Anglade sera de passage dans la région jeudi. Le député péquiste Alexandre Cloutier l’a invitée au Colloque action économique qui se déroule à Alma.

Elle compte discuter principalement parler du problème de pénurie de main-d’œuvre en région.

« Pour la vitalité nos régions, notamment celle du Saguenay-Lac-Saint-Jean, il est impératif que les jeunes veuillent rester en région, mais qu’aussi d’autres personnes viennent s’établir en région pour assurer la pérennité de nos entreprises et aussi la création de nouvelles entreprises », a conclu la ministre.

Plus d'articles