Retour

Aide psychologique bonifiée pour les vétérans de Bagotville

Le Centre de ressources pour les familles des militaires de la base de Bagotville pourra embaucher au moins deux nouveaux employés afin de bonifier ses services aux vétérans.

Le gouvernement fédéral s’est engagé à fournir les fonds nécessaires, qui seront disponibles à partir du 1er avril 2018, pour offrir un meilleur soutien psychologique aux ex-militaires et leurs proches.

Dans son dernier budget, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a prévu 147 millions de dollars sur six ans pour venir en aide aux anciens combattants des Forces armées canadiennes.

La secrétaire parlementaire du ministre des Anciens combattants, Sherry Romanado, était de passage à la base militaire de Bagotville lundi pour dévoiler les détails de cette enveloppe budgétaire.

Ottawa prévoit accroître l’aide financière aux militaires après leur retraite.

Faciliter le retour au travail

Par ailleurs, les vétérans qui souhaitent réintégrer le marché du travail seront aussi mieux encadrés. Ottawa paiera jusqu’à 80 000 $ pour une réorientation de carrière.

L’aidant à la maison d’un ancien combattant en détresse psychologique pourra aussi obtenir une allocation de 1000 $ par mois.

« C’est une gamme de services vraiment importante pour cette clientèle parce qu’on sait que quand ils ont à faire la transition à la vie civile, c’est effrayant pour ces familles. Ça va leur permettre de se sécuriser », souligne la directrice générale du Centre de ressources pour les familles des militaires de la base de Bagotville, Isabelle Gauthier.

L'organisme d'aide emploie actuellement une quarantaine de personnes.

D'après les informations de Denis Lapierre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine