Retour

Ajout de sept kilomètres de clôture sur la route 169

Le ministère des Transports installera des clôtures contre la grande faune sur sept kilomètres supplémentaires de la route 169, dans la réserve faunique des Laurentides, entre Hébertville et la route 175.

Cet ajout fera en sorte que 27 kilomètres de route seront protégés des animaux. La portion entre les kilomètres 32 et 52 de la route était déjà clôturée. Les travaux seront effectués des kilomètres 52 à 59.

Il y a 400 orignaux recensés dans ce secteur et ils représentent un facteur de risque important pour les automobilistes.

L'installation de clôtures et de passages anti-cervidés a entraîné une diminution importante du nombre de collisions avec la grande faune. Selon les données du ministère des Transports, il y en avait une vingtaine de 2010 à 2013. Le nombre a chuté à huit en 2014, après le prolongement des clôtures.

Pour voir le graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici.

La coroner Marie-Claude Gagnon avait recommandé l'installation de clôtures et de passages anti-cervidés quelques mois après un accident mortel, survenu en juin 2011.

Elle espère que le ministère des Transports protégera les 73 kilomètres qui séparent Hébertville de la route 175 d'ici dix ans pour prévenir les collisions.

« Compte tenu de la population importante d'animaux, il faudrait qu'éventuellement il soit complètement fait en clôture protectrice parce qu'il peut arriver que les populations se déplacent le long du tronçon, affirme Mme Gagnon. Il y a des secteurs plus problématiques, comme ceux avant le mont Apica et un petit peu après. Mais il reste que la 169, c'est une forêt peuplée d'orignaux alors mon objectif, ce serait que ce soit entièrement fait. »

Les travaux devraient débuter à la fin de l'été.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine