Retour

Alexandre Cloutier interpelle Rio Tinto et les syndicats pour éviter un conflit

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, demande à Rio Tinto et à ses syndicats de mettre les bouchées doubles pour éviter un conflit de travail.

Son appel survient le lendemain de la nomination d'un médiateur pour encadrer les négociations entre la multinationale et quatre de ses syndicats, dont celui qui représente les travailleurs de l'aluminerie d'Alma. La tâche a été confiée au médiateur Jean-Luc Deschesne.

Ces négociations touchent le renouvellement des conventions collectives et les régimes de retraite.

Alexandre Cloutier soutient qu'un conflit de travail serait néfaste pour tout le monde, pas seulement pour les employés et le producteur d'aluminium. Il souhaite que les prochaines discussions donnent rapidement des résultats.

Il relance également le premier ministre Philippe Couillard afin qu'il prenne position dans le dossier des ventes d'électricité par Rio Tinto en cas de conflit. Il rappelle que cette possibilité, incluse dans l'entente secrète qui avait été signée en 2006, avait coûté aux Québécois 148 millions de dollars en 2012 lors du lock-out à l'aluminerie Alma.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine